Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tout désespoir en politique est une sottise absolue. CM

"Notre petit nombre est encourageant, c’est notre chance et notre force"

2 Juin 2014 , Rédigé par Merl1 Publié dans #Royalisme

              

Quand on combat pour Dieu, pour son église, et son pays, on est sûr de vaincre. Aimez assez votre cause pour que la joie de la servir soit, il le faut, une suffisante récompense. [Sic] « Pour qu’il règne » (Jean Ousset). Il, est vrai, que nous, royalistes n’avons plus le vent en poupe ! Nous ne sommes pas branchés, pas dans le vent, pas très à la mode…C’est vrai ! Notre image est poussiéreuse, jaunie, racornie au mieux, fâcho, catho-tradi, maréchaliste, colonialiste au pire…

Alors que sont légitimes tous les autres « Istes », européiste, socialiste, communiste, gauchiste, islamiste…etc., etc.… Royaliste, n’entre pas dans la liste ! Ce ne serait pas sérieux ! Qui accepterait seulement de discuter avec nous ? Quel média, journal ou autre voudrait bien nous considérer autrement que « Rescapés de l’Atlantide » au mieux ? Reconnaissons-le, nous sommes périmés, hors DLC (date limite de consommation) dépassée ! Nous sommes morts ! Morts et enterrés, guillotinés depuis un certain 21 janvier 1793 ! Et c’est notre chance ! Car nous, nous pouvons ressusciter !

Nous avons la Foi et l’espérance, nous avons la certitude de l’existence de la Divine Providence. Mais cela bien sûr ne suffira pas. Il faut autre chose pour être crédible. Qu’apportons-nous qui soit utile, indispensable à la communauté ? Avons-nous un petit plus que nous pourrions offrir gracieusement à nos concitoyens ?

Hé bien oui ! Soyons-en convaincus. Nous apporterions ce supplément d’âme qui manque tant et fait cruellement défaut aux français aujourd’hui. Le français en devenant citoyen a perdu son âme, il est devenu électeur, consommateur, dans sa hantise de ne plus se vouloir sujet, le voilà devenu complément. Nous, royalistes, nous voulons rétablir le contact avec les âmes de France, nous voulons un chef qui ne soit pas un PDG appointé et tributaire de ses électeurs. Nous Royalistes, nous ne voulons pas la Restauration d’un Ancien régime, nous ne voulons pas d’un retour en arrière, nous ne sommes ni passéistes ni nostalgiques d’un temps ancien. Les Royalistes aujourd’hui sont amoureux de la France, de l’Art de vivre à la française et désireux de vivre en bonne harmonie avec tous les peuples de France. Les Royalistes, un peu trop individualistes, sont trop dispersés. Rassemblés, ils seraient plus nombreux qu’on ne pourrait le penser. Ils ont des atouts certains et une conviction inébranlable de vouloir l’excellence pour la France et les français. Ils veulent retrouver la dignité et la fierté d’être français. Ils veulent que la France retrouve sa place en Europe et dans le Monde. Les Royalistes sont des amoureux, amoureux du Beau, du Bien, du Noble.

Nous n’avons comme tant d’autres à chercher un leader, chez nous la « Primaire » a été faite depuis bien longtemps. Nous avons notre chef, il est naturel et familial. Alors, pour Dieu et pour la France soyons unis et affirmons notre volonté de reprendre en main notre destin national. Notre petit nombre est encourageant, c’est notre chance et notre force, c’est le bourgeon, le levain qui fera éclore et lever la France de demain. Si nous voulions oser, nous avons tous les atouts pour redresser le pays, la Foi bien sûr, et les moyens… ! Belle présomption que d’oser affirmer que les Royalistes auraient les moyens de redresser le pays ! Oh certes pas de redressement économique et encore moins productif bien entendu.

Les moyens, le moyen auquel nous croyons, passe par un redressement moral, conduit par un homme de foi. Un homme imprégné, habité par l’âme de la France, un Roi enraciné dans le terroir de notre ancienne et glorieuse France. Un Roi sacré et divinement inspiré. Les français ne veulent plus, ne supportent plus ces énarques imbus d’eux-mêmes, ne supportent plus ces gestionnaires inhumains, sans âmes et technocrates. Hier encore, les français ont bien entendu les paroles de Monseigneur le Comte de Paris : « Il faut refaire l’Europe : Comment ? »

A nous de l’entendre et l’écouter ! Une voix royale pour une voie de recours.

Guy ADAIN

 

http://www.la-couronne.org/blog/militantisme/notre-petit-nombre-est-encourageant-c-est-notre-chance-et-notre-force3.html

Partager cet article

Repost 0